Charlotte

Interview de Charlotte, joueuse de l’équipe SF2 de Basket

Charlotte est joueuse de l’équipe sénior 2 de basket. Elle est ostéopathe et passionnée de basket.

Depuis combien de temps joues-tu au basket ?

J’ai fait 3 ans de basket au collège puis j’ai repris en 2014, lorsque je suis entré dans la vie active. J’avais besoin d’un esprit d’équipe, mon métier est plutôt solitaire. J’ai joué 5 ans dans un autre club avant d’arriver au PUC en septembre.

Pourquoi as-tu changé de club ?

J’avais fait le tour et il y avait une mésentente sur la vision de l’équipe féminine. Au PUC, j’ai retrouvé ce que j’avais dans mon ancien club : l’ambiance et les têtes régulières.

Que penses-tu de la visibilité du basket féminin ?

Il y a plus de foot féminin que de basket. Mais, de façon générale, on commence à parler de plus en plus des sections féminines. Mais, le basket et le hand ont moins de visibilité que le football.

Quelles seraient tes idées pour donner plus de visibilité au basket féminin ?

Il faudrait plus de tournoi exclusivement féminin. Pas qu’en basket, dans les autres disciplines aussi. Il ne faut pas que les jeunes filles se disent que c’est un sport pour les garçons manqués.

Que dirais-tu à une jeune fille pour lui donner envie de faire du basket ?

Il n’y a pas de jugement, autre que celui de la performance et encore. Au basket, tu peux acquérir un esprit d’équipe et de la confiance en soi, ce que tu ne peux pas forcément en cours. Cela permet aussi d’oublier ses problèmes pendant un moment.

Quelques mots pour décrire cette équipe 2 ?

Tout le monde a été accueillant et bienveillant. Le point positif, c’est qu’en un an, nous avons beaucoup évolué, nous nous sommes trouvées. En match, nous souffrons encore de confiance en nous. Nous avons des moments durs mais nous avons toujours un sursaut d’orgueil, qui nous a mené quelques fois à la victoire.

Quel est ton meilleur souvenir avec l’équipe ?

La dernière victoire contre l’Entente Chinoise. Nous avons été concentrées du début à la fin et c’est pourquoi nous avons gagné.

À quel poste joues-tu ?

Ailière. J’ai parfois joué meneuse et à l’intérieur mais je me sens plus à l’aise en ailière. J’aime bien ne pas trop changer mais découvrir d’autres postes m’a fait progresser.

Quelles sont les principales qualités d’une bonne ailière ? 

Il faut être rapide, savoir pénétrer dans la raquette et écarter le jeu.

Tu es ostéopathe : est-ce que tu t’investis médicalement dans l’équipe ?

Oui, parfois. Il m’arrive de donner des conseils voire de strapper les joueuses. Et, si besoin, certains joueurs viennent au cabinet en consultation. Connaître la gestuelle du sport pratiqué, ça aide à comprendre leur problématique !

 

Lucie Deslandes