Le PUC au féminin : Interview d’Haude, joueuse et entraîneure de l’équipe mixte, joueuse en équipe féminine.

Quand es-tu arrivée au PUC ?  

Je suis arrivée en 2007, je suis partie à Noisy-le-Sec entre 2010 et 2013 et je suis revenue. Je coache l’équipe mixte depuis et j’entraînais les filles jusqu’à l’année dernière avec Alice, joueuse en équipe féminine.  

Depuis combien de temps pratiques-tu l’ultimate ?  

J’ai connu l’ultimate au lycée en 1998. J’ai arrêté pour mes études et j’ai fait ma dernière année aux Etats-Unis où j’ai repris pour 6 mois. J’ai rejoint le PUC car c’est ici que j’ai trouvé une section ultimate. 

Il est rare de voir des sports collectifs où il y a des équipes mixtes. Pourquoi est-ce possible en ultimate ?   

Il n’y a pas de contact dans ce sport. La dimension physique compte mais sans le contact, hommes et femmes peuvent coexister. C’est une des spécificités du sport et l’une des raisons pour laquelle j’ai adhéré à l’ultimate. Le phénomène du mixte est assez sympa : il y a une ambiance de groupe très différente. Les problèmes que l’on peut rencontrer en masculin et en féminin disparaissent. 

Tu joues en équipe mixte mais tu l’entraînes aussi. Comment gères-tu cette double casquette ?  

C’est assez inhabituel dans les sports collectifs de faire les deux mais très fréquent en ultimate, surtout chez les filles. Je gère comme je peux (rires). Sur l’équipe féminine, j’entraînais avec Alice et c’est toujours mieux d’être à deux à ce poste. Le plus dur, c’est essayer d’avoir un regard extérieur et cela peut coûter sur son jeu personnel. Mais, c’est une habitude à prendre. Il faut aussi être suffisamment en forme pour ne pas s’occuper de soi mais du collectif. Par exemple, en début d’année, je ne jouais pas : je me suis occupée des nouveaux arrivants, de la mise en place du calendrier et des entraînements.  

67412136_2467222679966282_2397678785915781120_o

Quel est l’avantage de jouer en mixte ?  

Il y a une ambiance unique. Le mixte fait aussi travailler des choses différentes pour les hommes et les femmes, énormément la technique. Une femme travaille sa réactivité : le jeu va plus vite. Un homme, quant à lui, va travailler sa précision : une femme court moins vite, saute moins haut, les passes doivent être plus calculées. Et sur le terrain, il y a 2 matchs : celui des filles et celui des garçons. Les tactiques de match changent si l’ascendant est masculin ou féminin. 

Que préfères-tu entre le mixte et le féminin ?  

Le mixte pour l’ambiance et parce que ça va plus vite. Alice dirait qu’elle préfère le féminin. 

Quand et comment as-tu commencé à entraîner ?  

En ultimate, les entraîneurs ne sont pas nombreux. En revenant de Noisy-le-Sec, je voulais m’engager sur quelque chose de différent alors j’ai commencé à entraîner les filles et le mixte. 

Comment gères-tu les différences de psychologies entre homme et femme en mixte ?  

Il y a évidemment des différences entre les genres. Mais, en mixte, je peux avoir un discours où je peux les secouer sans que personne ne soit vexé. Je peux prendre un ton peut-être un peu plus dur qu’en féminin, où il faut parfois savoir prendre des pincettes... 

Tu entraînais l’équipe féminine l’année dernière. Pourquoi as-tu arrêté ?  

C’était beaucoup de travail de coacher et de jouer dans deux équipes. Un entraîneur extérieur s’est proposé. Cela faisait 5 ans que j’entraînais l’équipe avec Alice et 5 fois que l’on ratait la finale (3e place). Nous n’avions rien à perdre à essayer quelque chose de nouveau. Et nous ne sommes pas totalement parties, nous faisons encore partie de l’équipe mais cela apporte une nouvelle dynamique. 

PHOTO-2018-09-02-16-01-15

As-tu déjà été critiqué pour ton rôle de coach en tant que femme ?  

En mixte ? Non. Comme parmi les joueurs, il y a une mixité chez les coachs. J’entraîne avec un homme. Nous essayons de se nous compléter et de ne pas avoir les mêmes défauts pour bien entraîner l’équipe. Je pense aussi avoir assez de vécu et de palmarès dans l’ultimate pour qu’on ne m’embête pas (rires). 

Qui détermine dans quelles équipes vont les joueurs ?  

Eux-mêmes. Il y a 3 ou 4 équipes masculines, 3 équipes mixtes et 2 équipes féminines. En général, ils font les deux : mixte et l’équipe masculine ou féminine. En faisant les deux, ils ont deux entraînements par semaine : mixte le mardi et par genre le jeudi. Le PUC laisse la liberté aux joueurs de choisir. Noisy-le-Sec (ndlr : la meilleur équipe française) est très axé sur les équipes féminines et masculines, il y a très peu de mixte.  

L’ultimate est un sport méconnu… Comment fonctionne les saisons, les compétitions ? Comment vous préparez-vous ?  

Il y a un cycle de 4 ans en ultimate : les Championnats d’Europe des Clubs, les Championnats du Monde des clubs, les Championnats d’Europe des nations et les Championnats du Monde des Nations. Cette année, ce sont les Championnats du Monde des Nations auxquels Alice va participer.  

Contrairement aux autres sports collectifs, les compétitions se déroulent sur des week-ends et non match par match. En féminin, nous avons deux week-ends de compétitions en mai et en juin. En mixte : un en mars et un en avril/juin. Pendant ces week-ends, nous faisons quatre matchs d’une durée d’une heure trente. La préparation est différente des autres sports car il faut se préparer à des efforts intenses répétés sur une courte période : tout un week-end 

Pour la préparation : nous avons une phase indoor en hiver où les jeunes peuvent s’aguerrir. C’est une préparation plus facile car le facteur du vent n’est pas présent. Les championnats extérieurs commencent à partir de fin mars. 

Cela doit être éprouvant de disputer un championnat sur seulement 2 week-ends : qu’est-ce qu’il y a de plus difficile ?  

La préparation. Il faut faire tout un programme de préparation physique pour arriver en forme sur les championnats. Il faut organiser des tournois de préparation contre d’autres équipes. Cette année, en mixte c’était à Varsovie et à Hambourg, pour les féminines. On affronte des équipes européennes pour se préparer au mieux. Il faut aussi gérer les blessures.  

Comment les gérez-vous ?  

C’est compliqué. Nous devons travailler la puissance, l’agilité et l’adresse pour arriver à un pique de forme extrême pour les championnats. Il y a beaucoup de blessures car nous ne sommes pas des professionnels : il suffit d’être fatigué, d’avoir eu beaucoup de travail dans la journée, d’un mauvais appui… et puis les croisés. C’est arrivé à un joueur cette saison. Mais, c’est le lot de tous les sports et nous devons être préparés à cela et faire avec. 

Vois-tu une augmentation des effectifs au PUC ?  

Une forte augmentation. La section a atteint le nombre de personnes maximum, nous sommes complets. Endébut d’année, nous devons sélectionner et rediriger vers d’autres clubs de Paris car on ne peut pas accueillir tout le monde. Cette année, 40 à 50 personnes voulaient s’inscrire, seulement 20 personnes ont pu s’inscrire dû au manque de place. Nous sommes 130 adhérents 

Quel est l’objectif de cette année ? Quelles équipes sont favorites ?  

Nous aimerions bien faire une catégorie européenne. Les finales du championnat sont bien sûr les principaux objectifs. En féminin, cela fait plusieurs années que nous sommes 3èmes. On veut aller en finale maintenant !  Il n’y a pas de favoritisme, pas de catégorie phare, c’est un choix du club de pousser dans toutes les catégories.  

L’ultimate est un sport peu connu. Es-tu engagée pour une meilleure visibilité du sport ?  

Oui, je suis très investie. Je travaille à la Fédération Française et Européenne d’Ultimate. J’essaye de contribuer au développement de la fédération : de trouver des sponsors et des investisseurs. Quelques chaînes de télévision sont venues au PUC filmer des entraînements, ce qui apporte un peu de visibilité. Mais, je pense que pour faire connaître notre sport, ce sont les professeurs en lycée et collège qui pourraient nous apporter beaucoup de monde. 

Lucie Deslandes

61135888_2344172629194461_5350502306955657216_o

2 médailles aux championnats d’Europe

En cette fin de saison, les pucistes n’en finissent plus de nous ramener des médailles !
Cette fois-ci ce sont 2 de nos pucistes en ultimate qui ont brillé aux Championnats d’Europe des nations à Gyor en Hongrie !

Félicitations à Manon Coyne qui remporte la médaille d’argent avec France Mixte et Anatolii Kostrygin qui remporte la médaille de Bronze avec Russie Open.

championnats_europe_ultimate_Manon_Coyne championnats_europe_PUC_ultimate_Anatolii_Kostrygin

 

championnats_europe_ultimate_Manon_Coyne

Championnats d’Europe des Nations

Championnats d’Europe des Nations sur plage 2019 : le PUC est fier de ses représentants en équipe de France : Emilie, Manon, Christophe, Haude, César, Bruno, Ludo et François ! ALLEZ !
#EBUC2019

PUC_Ultimate_Championnats_Europe

Championnats de France Mixte

Championnats de France Mixte National 1 :

Coed 1 – Mixte N1 à Angers :

Le PUC remporte sa petite finale contre les Tchacs 11-6 et ramène la 1ère médaille mixte de son histoire en N1 !

 

 

 

Ultimate Championnat de France Mixte PUC

Championnat indoor

Les lillipucs se qualifient pour les phases finales du championnat indoor !

5 victoires pour une défaite en finale contre les yakas 10-15. Le weekend a permis de travailler les bases d’un jeu indoor en attaque comme en défense.

La suite en février avec les meilleures équipes de chaque région.

 

PUC Ultimate championnat indoor1

PUC Ultimate championnat indoor

Une fin de saison encourageante !

Les nombreuses équipes Open d’Ah Ouh Puc ont enregistré des résultats encourageants en cette fin de saison!

L’équipe 1 signe une belle 8ème place en N1 pour sa remontée dans l’élite française.

L’équipe 2 loupe de peu la montée et termine 4ème de son groupe en N3.

Les équipes 3 et 4 finissent respectivement 5ème et 13ème de DR.

L’équipe féminine, les lilipuc, est passée tout près de l’exploit en perdant sa demi-finale à l’universe face aux multiples championnes de France de Noisy-le-Sec, une superbe médaille de bronze vient cependant récompenser les efforts fournis tout au long de la saison !

ultimate

Fin de saison pour les Lillipuc et l’Open 1 !

Les lillipuc terminent 3ème du championnat féminin. Après une journée mitigée hier, l’envie était là aujourd’hui. Grâce à une demie finale accrochée jusqu’au golden point contre Yaka et une motivation restée tout au long de la journée, elles ont remporté la petite finale contre les détonnantes 15-9. Merci aux supporters pour leur soutien sous le soleil de plomb. Merci à Friselis Club Ultimate Versailles pour l’orga.

36451451_1859213610767195_1345073904728670208_n 36463605_1859213257433897_8683901492819656704_n

 

C’était également la fin du championnat pour l’Open 1 qui termine à la 8e place de N1. Un peu de déception sur les derniers matchs de la saison aujourd’hui mais satisfaction d’avoir su créer un beau groupe bien soudé, qui monte depuis quelques années, et qui retrouve enfin le haut niveau et ses exigences.
Merci au Coach, capitaines et intendants.

36444124_1859580600730496_8206224163690512384_n

36463605_1859213257433897_8683901492819656704_n

Summer love

La Summer Love est une compétition hat que le PUC Ultimate organise tous les étés. Les équipes s’affrontent chaque mercredi soir des mois de juillet et août. A l’inscription, il suffit de donner ses disponibilités en fonction de ses vacances et de son niveau et les équipes seront faîtes en conséquence.

La Summer Love est annoncée chaque année sur la page facebook du PUC Ultimate Ah Ouh Puc – Paris Ultimate 

Cette année, la summer love revient les jeudis de juillet et d’août !

Informations :

– Format hat, loose mixte

– Deux matchs par équipe tous les jeudis du 5 juillet au 16 août

– L’after au pub voisin Le Fleurus, des réductions sur les conso et une/deux beer race !

– Player fee 20€, gift inclus

Ouverture des inscriptions le mardi 12 juin 2018 !

 

NWL11 ultimate mai 2015

Saison 2017-2018

C’est la fin de saison officielle pour le PUC Ultimate – Ah Ouh Puc
Bravo à l’équipe 1 pour cette belle 6ème place en Nationale 1 !

ultimate7 ultimate 6 ultimate 5 ultimate 4 ultimate 3 ultimate 2 ultimate 1

ultimate7

Résultats Championnats Indoor Régional 10/02

Le 10/02, plus de 60 joueurs étaient réunis pour disputer la phase retour du championnat INDOOR régional au complexe Pierre de Coubertin.

Accompagnés de plusieurs joueurs cadres du club, la génération montante du PUC termine 2ème et 4ème sur les 6 équipes en lice.
Chaque équipe totalise respectivement 3 et 2 victoires sur les 5 matchs.
Les équipes se préparent maintenant pour les différents championnats OUTDOOR qui débuteront le 31 mars !

ULTIMATE ULTIMATE 3 ULTIMATE 2

ULTIMATE 3

Championnat de France Ultimate Indoor en Division Régionale 9-10/02

Championnat de France Ultimate INDOOR en Division Régionale 9/02 et 10/02

 Equipes en compétition:

Noisy-le-Sec (3znogood)

Créteil (Rising Sun)

Paris Nord (Révolution’air 3)

PUC (AhOuhPuc 4)

PUC ( AhOuhPuc 5)

Luzarches (FU3)

 

Nombre de matchs: 15

5 matchs samedi 9/2 de 11h30 à 17h

10 matchs dimanche 10/2 de 9h30 à 16h30

Durée de chaque match: 25 min

tournois ultimate:

Stade Pierre de Coubertin, 82 avenue Georges Lafont, 75016 PARIS

tournois ultimate

AOP5

AOP5 rentre de Nemours sans victoires mais pleine d’admiration pour ses 5 rookies qui ont fait preuve pour leur premier championnat d’un talent et d’un engagement extrêmement prometteurs pour la suite !

Les plus anciens n’ont pas démérité non plus comme en témoignent l’absence totale de drops de pull et de coups de boule dans un mur.

Le rendez-vous est pris pour la phase retour où l’équipe ira chercher le maintien en DR2 !

Sans titre-4

UNE JOURNÉE TRÈS POSITIVE

En ce début novembre, les Lillis & Friends étaient de sortie à Nemours pour une journée de travail. Les conditions climatiques venteuses nous ont permis de minutieusement bosser l’attaque et la défense de zone. Autres points importants de la journée, la sortie de ligne et la finition de point. Et pour finir en beauté, application de tout ça sur un match ! La journée a été très positive pour l’équipe en terme de travail, de jeu, de team building et de bonne humeur ! Un grand merci à Haude pour le coaching, aux Tsunamis pour le terrain, aux conductrices pour le trajet et à la coloc pour la soirée !

Sans titre-1

Sans titre-2

CARTON PLEIN !

Carton plein pour le PUC qui revient de Montrouge avec 4 défaites dans son panier ! Week-end de N2 indoor plein d’enseignements pour une équipe 1 complètement remaniée en raison de la défection de ses cadres habituels. Bravo à Friselis Club Ultimate VersaillesTchac Coté d’l’eau Club d’ultimate frisbee – Pornichet & Corsept, et Phoenix Montrouge – Ultimate frisbee pour la qualification en poule haute. Merci à ces derniers pour la belle organisation dans ce beau gymnase. Rendez-vous en poule basse avec Zérogêne – Club Ultimate Plaisir pour tenter d’arracher le maintien !
Avis aux clubs franciliens : ils sont très motivés par des matchs amicaux, histoire de travailler le calibrage des tranchettes, et pour remplacer les bananes par des couronnes de lauriers !

 

Sans titre-3

LES MASTERS RIVE GAUCHE

Back to the good old times !! Les Masters Rive Gauche ont trouvé à qui parler ce week-end à Villeurbanne ! Accompagnés par trois compères des Phoenix Montrouge – Ultimate frisbee, ces éternels galopins ont vécu quelques moments agréablement éprouvants.

Sans titre-1

16art vous raconte ça :

Championnat Master (and servant)

Oui nous n’étions pas au courant mais il y a une sous catégorie en Master, les servants, par contre ça aurait été mieux de le mentionner sur l’invitation !

L’édition 2017 est marquée par le peu d’équipes représentées. 6 en tout, et un ticket à prendre pour Winnipeg 2017 ! Le Sun Frisbee Club de Créteil est arrivé en nombre et bien renforcé, je suis sûr qu’il ont déjà booké leur hôtel à Winnipeg ! Bref c’est dans ce contexte que la formation rive gauche (mix du PUC et Phoenix) s’est retrouvé à 10 joueurs (7 puc et 3 Phoenix) pour ce WE SM. Ce qu’on a mis du temps à comprendre, c’est que dans ce genre de tournoi, on t’invite en Master, et si tu ne sais pas qui sont les servants, c’est que c’est toi !

Premier match contre Asul Ultimate Lyon – MTX,chez eux et en nombre, on a essayé de résister, mais bon c’est eux qui invitaient, on a dû se soumettre. Mais ça va, 11/7, même pas mal.

Second match UV (Stef G a cru que ça voulait dire ultra violent tellement il s’est fait piétiné). Ultimate Vibration
Sûrement notre match le plus intense du WE, ça va vite c’est fluide, on les accroche bien, on marque même 4 points de suite , mais on s’incline un truc comme 11/7. On commence à se dire qu’essayer de résister procure de bonnes sensations, mais faut pas que ça s’éternise sinon ça va être douloureux.

Le match contre la Ligue Flying Disc Occitanie, nos compagnons de douleurs ! On a cru à un peu de compassion de leur part, vu que nous étions dans le même donjon. Mais que dalle, ils ont été pire que les autres, mais faut dire qu’on avait tellement était bien mis en condition qu’il n’avait plus qu’à nous faire subir les derniers outrages. Le score : 11 – 6 (à parce qu’en plus ils ont compté les points).

On arrive à négocier de ne pas passer la nuit sur les terrains attachés aux barrières métalliques, (ce qui parait-il est la coutume), et nous voilà partis pour les nuits lyonnaises alors que n’étions que douleurs !

Samir nous quitte, c’est définitivement pas son truc …

Après une nuit, plus ou moins réparatrice. Nous retrouvons nos bourreaux avec le faible espoir, de passer de l’autre côté de la cravache … Pas de bol c est les SUN ( j’insiste sur le « les » …) et ils viennent de jouer un match, on voit encore l’excitation dans leurs yeux…
On a appris un truc quand même : Quand ton corps dit non et que ton esprit dit oui, ben écoute ton corps ! Beaucoup de drops en zone rageants ! Et de bonnes défenses !
13/4

Nos corps sont rouges, et on se dit enfin, les Mr Friz Ultimate Rennes, un peu de fraîcheur et de réconfort !
Qui a choisi leur nom d’équipe ? ! Ça c’est sûr on les a bien sentis les Mr Freeze, surtout le goût citron! Malgré nos exploits défensifs, nos attaques échouent souvent en zone. On est rincé.

On retiendra quand meme du positif, la clam reste une sacrée bonne défense même contre les grosses équipes, Évelyne a bâché un handler du sun, et on a jamais rien lâché : never give up, never surrender !

L’année prochaine essayons de faire une plus grosse équipe, sinon je propose qu’on s’achète des maillots et des cagoules en vinyl, au moins on saura pourquoi on vient !

Merci aux 3 Phoenix : Évelyne / patoche / olive de nous avoir suivi dans cette douloureuse expérience.

Sans titre-2

DEUX BELLES EQUIPES PRÉSENTES A ROYAN

Week-end à la plage pour Ah Ouh Puc ! Deux belles équipes présentes à Royan : l’Open finit 6ème en D2 et le Mixte 15ème (mais il revient avec le Spirit ! oui !)

Sans titre-2

L’open Beach arrive à royan, pour défendre les couleurs du PUC en terre vendéenne.

Après une revanche contre une partie de nos agréables camarades de Zérogêne – Club Ultimate Plaisir (pas de match retour cette fois !) ils gagnent contre l’équipe 2 des Magic Disc Angers – Ultimate Frisbee, avant de subir un premier revers contre l’équipe trois de RFO – Ré Flying Oysters composée de petits jeunes plein de talent et de promesse pour l’avenir !
La journée de poule de termine bien avec une solide victoire contre les HULK.

Le quart de finale du dimanche matin contre les Asul Ultimate Lyon – MTX est accroché jusqu’à 6/6 mais le PUC rend les armes face aux redoutables lyonnais et jouera les places 5 à 8.

Une victoire très satisfaisante contre 33tours au cours d’un match très serré les amène contre les bérets unis, union sacrée du sud-ouest de la France, mais le 4/0 encaissé dès le début du match fait mal, et le PUC perdra finalement 8/5 !

L’open termine a une très belle 6eme place et est ravi de ce premier championnat de la cuvée 2017/2018 !

Gras gros puc !!

 

Sans titre-3

Part One : Ce weekend 6 valeureux garçons et 6 valeureuses filles se sont rendus à Royan pour représenter les couleurs de Ah Ouh Puc au championnat de France sur plage dans la catégorie Mixte.
L’équipe hétérogène, menée par Isa Davezies avait pour but principal de se faire plaisir et de faire progresser les moins expérimentés.

Les hostilités ont commencé contre le club rennais des Mr Friz Ultimate Rennes avec une géométrie d’équipe comparable à la notre. Ce premier match reste un très bon exemple de ce que l’équipe sait faire de bien, un jeu simple, de l’envie et ça paye. Néanmoins la victoire nous échappe (12-9), mais nous sortons ravi de ce match à l’esprit irréprochable !

La suite de la poule s’annonce plus compliquée. Les Frisbeurs Nantais, aidés par un gros passage à vide de notre côté, remportent facilement le match. Cette équipe, techniquement au dessus, ne nous a pas fait de cadeau, score final sans appel 12-3. Malgré une mauvaise entame de match, l’équipe n’a pas baissé la tête, l’envie et les sourires étaient toujours là, et elle a su se remobiliser en deuxième partie de match.

Le dernier match de pool, et pas des moindre, est contre les Tchac Coté d’l’eau Club d’ultimate frisbee – Pornichet & Corsept, prétendants au titre. L’affiche laisse peu d’espoir quant au résultat mais l’équipe est déterminée à leur donner la meilleure opposition possible. Le PUC commence en attaque et s’autorise le privilège de mener au score avec une belle prestation d’Isa et de Bastien pour scorer en moins d’une minute. Cette petite satisfaction ne durera guère longtemps, le rouleau compresseur Tchac faisant ce qu’il sait faire de mieux : rouler sur ses adversaires. Victoire Pornichetaine 13-2.

En bonus sur cette première journée notre cher ex-président nous offre 2 drops de pull !
Nous finissons logiquement dernier de pool avec 3 défaites, mais avec la certitude que demain nous rencontrerons des équipes à notre portée. En attendant il est 16h, il fait grand beau sur la plage de Royan, chacun en profite à sa manière, spikeball pour certains, supporter de l’open pour d’autres.
La soirée se passe en toute cordialité avec nos amis de l’open + guest, et ce n’est pas moins qu’une tablée de 30 personnes qui ripaille joyeusement.

Sans titre-4

Part Two : 
Le deuxième jour se lève sous des auspices météorologiques tout aussi clémentes que la veille ! Nos premiers adversaires seront les OUF – Olympique Ultimate Freezbee. Ce match sera marqué par beaucoup de points très disputés, personne ne lâche d’un côté comme de l’autre malgré plusieurs turns par point. Au final les OUF auront montré un peu plus de persévérance et gagnent ce match sur un score un peu sévère par rapport à l’impression laissée sur le terrain (9-4).

Le 2 eme match nous voit affronter Mermude, une des nombreuses équipes du club de Mer Ultimate Discengagées sur la compétition. Face à nous les mermudiens nous proposent un jeu assez folklorique qui a cependant le culot de fonctionner un bon nombre de fois. Nous menons au score tout le long mais Mermude se rapproche de très près et nous gagnons avec seulement 2 petits points d’avance (6-4).

Le dernier match sera donc pour aller chercher la 15eme place du classement sur 18 participants.
Nous nous voyons affronter encore une fois une équipe du club de Mer, Les Mer in Black. Equipe plus jeune mais aussi plus expérimentée que la précédente. Le vent étant un peu plus présent nous leur proposons une défense de zone qui a le mérite de marcher plutôt bien dans un premier temps. Mais la patience de ces jeunes et leur habileté à trouver les trous, nous fait rapidement passer à de l’indiv’. En attaque l’équipe retrouve un jeu propre, du beau dump and swing comme on les aime et arrive à enchainer plusieurs breaks. Score final 12-7, et un grand bravo à ces jeunes sur-sur-classés pour la belle opposition (si seulement on avait eu la moitié de leur talent à leur âge…)

La 15e place en poche l’équipe est contente de finir le week end sur cette touche positive.

L’objectif du championnat est rempli pour le mixte : du fun et du plaisir à ne plus savoir qu’en faire, des leçons de frisbee et des énormes progrès grâce à une super équipe et une super coach !

Et pour finir en beauté l’équipe remporte le trophée de l’esprit du jeu ! Merci à toute l’équipe pour le fair-play, l’écoute, et la bonne humeur !

Sans titre-6

TRADITIONNEL BAL DES DÉBUTANTS

Pendant que les vieux s’apprêtent à rentrer de l’hémisphère Sud, les jeunes pousses ont quitté le nid de la rive gauche le temps du traditionnel Bal des débutants de nos amis bordelais 33tours

Sans titre-7

Beaucoup de plaisir sur les terrains et à la party, une équipe déjà saluée pour son spirit (bravo !) et une folle envie de vite, vite recommencer ! D’ici-là entraînement au Fleurus dès mardi pour empocher la wine race l’année prochaine.

Une rentrée comme on les aime :-) sPUCnik !

Sans titre-6

LE ROCKTOBER 2017

La semaine de périple du PUC en Afrique du Sud se termine par un magnifique tournoi, le Rocktober 2017 ! Les 2 équipes du PUC (AOP Invalids et AOP Bagatelle) régalent, les jeunes et les moins jeunes se trouvent sur le terrain, et joueront les quarts de finales demain après des parcours aux difficultés diverses et variées ! NOUS SOMMES TOUS DES INVALIDS !

Sans titre-8

Sans titre-7

 

Sans titre-6

HERITAGE DAY

La semaine de célébration de la décennie d’AhOuhPuc commence par un participation au Heritage Day tournament à Soweto, organisé par les superbes gens de Gauteng Ultimate !

Sans titre-2

Sans titre-3

Sans titre-1

Sans titre-5

LES EQUIPES COED 1 ET 2 RENTRENT A LA MAISON

Après un week-end riche en émotions, en éthanol et en enseignements (big up Haude !), les équipes coed 1 et 2 rentrent à la maison. Les 2 équipes terminent respectivement à la 5e et 15e place, après des performances multiples et variées. En revanche, grosse représentativité du Club hors du terrain, le PUC gagne la welcome, puis la PARTY le samedi ! Merci aux Révos pour ce petit tournoi et à l’année prochaine. Ah-Ouh-PUC !

Sans titre-3

Sans titre-4

SANDSLASH SUITE ET FIN

Sandslash, suite et fin. Après une Party endiablée et arrosée, le PUC termine 11e/30 de ce beau tournoi avec 6 victoires 3 defaites. Merci à Pawel pour nous avoir invité, merci à nos guests magnifiques, et see you next year !

Sans titre-1

TOURNOI INTERNATIONAL DE SANDSLASH

En direct de Debki, Pologne, le PUC renforcé par des autochtones se fait plaisir bien cordialement au fameux tournoi international de Sandslash. Les plages sont belles, les bières sont fraîches, et les 5 victoires (pour 2 defaites) sont agréables. Place à la PARTY !!

 

Sans titre-7

LOVE AT FIRST FLIGHT 2017

Comme à l’accoutumée Ah Ouh Puc était présent en force au Love at First Flight 2017 le weekend dernier.
A grands coups de fougue, de vigueur et de tranchettes, l’Open signe un très beau parcours et décroche une magnifique deuxième place ! Félicitations à Ouftimate – Ultimate Frisbee Team Liège qui remporte la finale.

Sans titre-2

En Mixte, une belle équipe « Grand Paris » formée pour l’occasion réussit la perf de finir 5ème sur 16.
Malgré le manque d’expérience, une gnaque de tous les instants et une belle cohésion ont permis à tous d’apporter le meilleur pour le groupe.
Un grand merci à nos Drôles de Dames des Revolution’Air \ Ultimate / Paris et à notre artilleur Tsunami du Loing pour leur implication, les précieux conseils et les longues.
Un beau travail collectif !

Sans titre-3

Merci aux Diabolic Heaven pour l’organisation au top, et aux adversaires de qualité rencontrés tout au long du week-end.

Sans titre-1

L’EQUIPE INTERRIVES

L’équipe InterRives termine le Windmill à la 30e place sans jenny avec 5 victoires et 3 defaites. Merci à tous, guests y compris, et à l’année prochaine… RIVE GAUCHE !

 

Sans titre-4

OPEN D2 PHASE 2

Nemours, Open D2 phase 2, cagnard. Après une dernière victoire en poule contre Revos, qui conclut la poule avec un beau 5/5, l’Open 1 gagne contre BTR mais perd vs Frisbeurs et Fusyon. Tout restera à faire en phase 3 pour la montée. On ira à Fontenay avec les crocs ! YATTA le PUC, et bravo les meufs !

Sans titre-2

FIN DE LA PREMIÈRE PHASE POUR LES LILIPUCS

Contrat amplement rempli avec 3 victoires et une défaite. Encore 2 matchs de round robin pour atteindre le dernier carré. On se retrouve le 1er juillet sur la rive droite de Paris. Lilililililililililili !!

Sans titre-1

L’OPEN 2

C’est avec les patates au fond du filet que l’Open 2 revient d’Evry où après avoir terminé la phase de poule invaincus, et gagné 8-7 face aux Frisbizontins en étant menés 5-7 au cap, ils ont du s’incliner devant les Zérogêne – Club Ultimate Plaisir en demi-finale après une fantastique remontada quasi-barcelonaise (2-7 à la mi-temps, 9-9 au temps, défaite 9-11).

Les vainqueurs du jour ont vraisemblablement fait de gros progrès en pasta-party. Félicitations à eux pour la montée.
L’APUCalypse, c’est pour demain !

PPjpg

LE PROJET DE FUSION INTER-RIVES SE PRÉPARE

Pendant ce temps là à Vienne, le projet de fusion inter-rives se prépare. 5 lillis, 4 Revolution’Air \ Ultimate / Paris et 3 londoniennes dont 2 blessées ont affronté l’est de l’Europe sur 6 matchs très disputés dont 4 à l’universe. Nos 10 guerrières n’ont pas démérité et finissent 8ème du tournoi en puisant jusqu’au bout d’elles-mêmes.

Sans titre-4

CHAMPIONNAT OPEN

Bilan très positif à l’issue de la phase aller pour les 4 équipes AhOuhPUC engagées dans le championnat Open :

ultimate 2

4 victoires pour la 1 invaincue en N2 ! L’équipe disputera lors de la phase retour son dernier match de poule contre la Rive Droite.

5 victoires pour la 2 qui s’impose en N3 (avec un bon Spirit Time-out des familles et une paire de Callahan encaissée sur deux points consécutifs s’il-vous-plaît).

3 victoires et 1 défaite contre les vieux briscards de Phoenix Montrouge – Ultimate frisbee pour la 3 en DR IdF. L’équipe est donc qualifiée en poule haute !

Pas de victoires pour les rookies de la 4 cette fois-ci mais beaucoup d’envie, de progression et une victoire incontestable à la party.

ultimate 3

Merci à tous les clubs organisateurs et see you at the phase retour !

ultimate 1

SUITE ET FIN DU CHAMPIONNAT

k

Suite et fin de championnat pour YaPUCàMixer. Une bonne progression dans le jeu tout le weekend, beaucoup de plaisir à jouer ensemble et surtout une belle 3e place au spirit  ! 

l

Sans titre-6

 

 

 

300

LE COED 1 CONTRE LES MONKEYS

Rincés mais heureux du week-end ! Après un super match mais perdu 12-10 contre Friselis, le Coed 1 gagne son dernier match hier 15-7 contre les Monkeys et termine 7e de ce championnat mixte de N1. Big up a la team, et on remet ça l’année prochaine ! CUUUYYYEERE ! #UltimateD1 #Melècheandco #bravolariveEst

Sans titre-7

MIXTE 1 CONTRE IZAKA

Après avoir assuré son maintien en D1 et sa place dans le top 8 contre de vaillants Raging , le mixte 1 fait un bon match contre les champions en titre Izaka mais perd 15-8 et jouera les plages 5 à 8 demain. On encourage l’équipe 2 puis soirée cordiale et familiale chez Frangin pour agrémenter le week-end ! KOOUYYÈERE !

Sans titre-6

MIXTE D1

Fin d’un week-end difficile pour AOP1 a Blois, après une lourde défaite 15-3 contre le SUN suivie d’une bonne victoire 15-6 contre RFO. Tout restera donc à faire sur la phase 2. COUILLLÈRE !

ultimate

LE CRJS ET SON JARDIN DE PRINTEMPS

Le CRJS et son jardin de printemps, même sans eau chaude le mixte1 est mieux la qu’en prison. 2 défaites 15 11 et 15 9 contre BDM et Sesquis, grosse envie de faire mieux demain.

Sans titre-5

CHAMPIONNAT RÉGIONAL INDOOR NORD-IDF

Le week-end passé fût riche en émotions et en résultats pour les 4 équipes AOP engagées dans les 2 divisions du championnat régional indoor Nord-IdF ! AOP2 s’assure le maintien en DR1 avec une belle 4ème place au classement final. AOP4 décroche la montée et ira rejoindre la 2 en DR1 la saison prochaine ! AOP3 et AOP5 signent également une très belle phase retour en terminant respectivement 1ers et 3èmes de la poule du milieu, soit 8èmes et 10èmes sur 19 au classement général de DR2.

Utimate new

Bravo à tous les Pucistes engagés et particulièrement aux nombreux rookies pour les énormes progrès accomplis depuis la phase aller !

Et prompt rétablissement à Aude qui se positionne très tôt dans la saison pour l’AhOuhWard de la Carte Vitale avec un combo « coup de boule à un mur » à la phase aller et « contre-cut trop puissant pour ma cheville » au retour.

300 300

CHAMPIONNAT FÉMININ

Après une première phase bien maitrisée qui les a vu prendre la 3ème place au classement provisoire, l’équipe féminine a eu fort à faire pour conserver son rang lors de la phase retour qui avait lieu les 9 et 10 mai à Noisy le Sec. Malgré leur défaite face aux grenobloises lors du dernier match, elles réussissent, sur le classement cumulé des deux phases, à conserver leur place sur le podium. Bravo à elles !!!

NWL11 ultimate mai 2015