news volley

Demi-finale aller Paris-Lyon 3-1. Ça commence bien !

Après un premier set crispant et très serré ,le ParisVolley se détachait inexorablement dans le » money time  » et l emportait 25/20 .
Le second set débutait dans les meilleures conditions puisque Paris menait au premier
temps mort technique 8/6 . On pouvait alors penser que la cause était , très tôt , entendue . Malheureusement les protégés de Dorian Rougeyron tombaient dans les approximations et s effritaient au fil du set au point de le perdre 18/25 .
A la pause de 10 minutes bien malins étaient ceux qui pouvaient deviner l issue de la rencontre , les deux équipes présentant des armes telles qu’elles pouvaient faire basculer la rencontre en leur faveur .
Bahov , Fernandez et Kreek impressionnants !
A la reprise et après un round d observation ou le jeu semblait équilibré ,les parisiens mirent un coup d accélérateur et gagnèrent le set , somme toute , aisément sous l impulsion d un Dmitri Bahov de feu qui tint la baraque dans tous les domaines :service réception et attaque ,mais aussi de Jorge Fernandez , le central espagnol, qui a sûrement accompli hier soir à Charpy sa prestation la plus aboutie depuis le début de la saison ( 15 points à 89% d efficacité à l attaque ) .
Paris avait d’ores et déjà marqué la rencontre de son empreinte et dès lors le combat tourna à une démonstration tant Paris domina son sujet . Le résultat fut sans appel : 25/19 . La rencontre était pliée 3 sets à 1.
En dehors des deux joueurs pré-cités il serait injuste de ne pas leur associer l autre central Ardo Kreek qui effectua ,lui aussi, une prestation de tout premier plan hier soir dans la salle parisienne .On finirait par ne plus remarquer un niveau de jeu exceptionnel
quand celui se répète à chaque rencontre .C’ est un peu ce qui se passe avec Ardo cette saison tant ses prestations ont été excellentes tout au long de celle-ci  .
Tant pis pour la nostalgie …
Cette saison , riche en émotions , ne verra peut-être pas d autre match salle Charpy
et cela pourrait nous rendre nostalgique . Que nos joueurs, excellents toute la saison, ne s’ occupent pas de nos états d âme et qu’ils finissent le travail ,si bien commencé  dès mardi prochain à Lyon afin que nous n ayons pas la moindre chance de revoir un match de volley cette saison Salle Charpy . Qu ils se rassurent , c est dans la joie et la bonne humeur que nous effectuerions ,alors,les quelques hectomètres qui séparent le stade Charlety de la Halle Carpentier