LE PUC ET L’ASSOCIATION 13 POUR TOUS S’UNISSENT POUR METTRE LES FEMMES EN MOUVEMENT

C’est avec les prochains Jeux olympiques de Paris en tête et dans le cadre du projet « Sport et inclusion pour un public QPV », labellisé Impact 2024, que Véronique Rousseau, présidente du PUC judo, s’est engagée dans une nouvelle action cette semaine. Se déroulant au centre social “13 pour Tous”, cette initiative débutée mercredi matin a pour objectif d’introduire des femmes sédentarisées et éloignées de la pratique sportive, à des séances de remobilisation de leur corps afin de les réathlétiser, eux qui sont faits pour être en mouvement régulièrement.

 

Une première séance qui s’est déroulée en trois parties, orientées vers le bien-être et le mouvement. Pour commencer en douceur cette reprise, les femmes présentes ont donc lentement mais sûrement échauffé et dérouillé leur corps au gré de différents échauffements cardio-vasculaires et musculaires. Le mouvement s’est rapidement greffé à l’expérience via des exercices mobilisant successivement les membres supérieurs et inférieurs ainsi que le tronc, avant qu’un travail ne soit exercé sur de la relaxation. Une façon de s’échapper, pour des femmes qui n’ont que peu l’habitude de sortir. Enfin, dans la continuité du travail effectué, les participantes ont pu se relâcher pour se concentrer sur leur respiration, un facteur de sérénité et de bien-être.

Diététicienne nutritionniste, Véronique Rousseau a par ailleurs conclu cette première séance par un petit laïus concernant les besoins d’hydratation du corps humain, tout en rappelant l’importance de manger des fruits et des légumes, qui sont eux aussi d’une certaine richesse en eau. Ces cours, gratuits, ont ainsi pour objectif de rapprocher de la pratique sportive, d’un rythme ou mode de vie plus sain et d’un corps en meilleure forme, des femmes qui n’auraient pas eu de temps à consacrer à cela dans leur quotidien. Au sein d’un environnement féminin, ces femmes vont pouvoir profiter d’un cadre d’échange et d’un environnement convivial qui devrait leur permettre de retrouver un meilleur rapport à leur corps. Un projet de sensibilisation qui, espérons-le, portera ses fruits.

Résultat du cycle, dans 12 semaines !

Partager ce post

Recevez les dernières actualités

Abonnez-vous à notre newsletter



J'accepte que mes données soient utilisées