Les violences sexuelles dans le sport, avec Sébastien Boueilh

Sébastien Boueilh, ancien rugbyman, nous raconte sa lutte contre les violences sexuelles dans le sport. Victime d’un prédateur sexuel de ses 12 à 16 ans, le natif des Landes a fondé une association. « Colosse aux pieds d’argile » sensibilise tous les acteurs du mouvement sportif et tenter d’endiguer un fléau qui touche toutes les catégories sociales.

Dans ce neuvième épisode, découvrez comment Sébastien Boueilh et son association interviennent sur tout le territoire. Depuis sa création, ils ont déjà accompagnés plus de 1800 victimes.

C’est au sortir du procès, en mai 2013, que Sébastien a décidé de se lancer dans la prévention contre les risques de pédocriminalité. Son ambition, était alors de sensibiliser les clubs et les licenciés du Comité Régional de la Côte Basque et des Landes. Mais très rapidement, la médiatisation locale de son action, accueillie favorablement par les clubs et les instances, va faire tache d’huile. L’association se voit sollicitée au-delà de la Nouvelle Aquitaine, au-delà du rugby et au-delà du milieu sportif !

Au vu de la demande exponentielle, l’association se structure en créant un Conseil d’Administration d’une vingtaine de membres. Toutefois, les missions restent inchangées. La prévention aux risques de violences sexuelles, de bizutage et de harcèlement en milieu sportif, la formation des professionnels ainsi que l’accompagnement et l’aide aux victimes restent le fer de lance de l’association. En complément des actions de sensibilisation, des guides à destination des jeunes et des éducateurs ont été créés par des professionnels du domaine de l’enfance.

Disponible sur SpotifyApple PodcastsPocketGoogle Podcasts, Radio Public, Breaker…

Tous les podcasts “Tous Terrains”

Découvrez l’épisode 08 sur Mounir Amhiln : membre de l’Équipe de France de Breaking

Découvrir toute l’actualité du Paris Université Club

Nos Réseaux sociaux :

Partager ce post

Recevez les dernières actualités

Abonnez-vous à notre newsletter



J'accepte que mes données soient utilisées