Semaine contre les violences infantiles

Les violences infantiles sont un fléau que notre société n’a toujours pas su pleinement écarter. Le sport, malheureusement et malgré son image parfois d’échappatoire, ne déroge pas à ce problème qu’il faut prendre à la base et solutionner. Attaché à sa jeunesse et fier de permettre à de nombreux enfants de pratiquer un sport, le PUC ne reste pas insensible à cette situation.

Du 18 au 24 mai prochain, le PUC consacrera ainsi une semaine pour mettre en avant ce sujet. Via différentes actions, qui ne concernent pas uniquement le monde du sport, le PUC tentera de sensibiliser ses adhérents à une cause qui doit toucher tout le monde.

Exposition sur les violences infantiles – Du 18 au 24 mai

Venez découvrir l’exposition sur les violences infantiles créée par la Fédération Française des Clubs Omnisports. Composée de 9 visuels, l’exposition interpelle sur la définition de la violence et sensibilise sur les actions à mettre en œuvre pour l’éviter. Elle s’adresse au grand public, des jeunes adhérents à leurs parents en passant par les encadrants salariés, bénévoles ou dirigeants de club. Elle sera en libre accès à tous (adhérents du PUC mais aussi non-adhérents). 

Ateliers de sensibilisation avec Anissa, influenceuse et créatrice de #MeTooAnimation – Le 18 mai

Participez à des ateliers de 30 à 40 minutes avec Anissa, juriste de formation, influenceuse et créatrice de #MeTooAnimation. En partant de l’exposition sur les violences infantiles, elle sensibilisera petits et grands sur les problèmes liés aux violences sexuelles.

Ciné-Débat – Slalom – Le 24 mai

Pour clôturer cette semaine contre les violences faites aux enfants, le film Slalom, réalisé par Charlène Favier en 2020, sera diffusé au PUC Social Club. Cette fiction retrace l’histoire de Lyz, 15 ans, sous l’emprise de son entraineur de ski… La diffusion du film sera précédée par l’intervention d’une juriste de la Fédération Française des Clubs Omnisports.

Partager ce post

Recevez les dernières actualités

Abonnez-vous à notre newsletter



J'accepte que mes données soient utilisées